J'ai déjà aidé des centaines de personnes à investir dans l'immobilier et mes amis me questionnent souvent sur mon expérience immobilière. 5 heures de formation suffisent pour vous aider à faire des investissements rentables dans l’immobilier belge. De plus, on a moins de critères de négociations que vous. « Vous êtes la première à demander ça chic chac » voilà ce qu’on entend. Ainsi, il y a beaucoup d’organismes qui ne le font pas. En effet, sans cash on ne peut pas avancer, on est bloqué. Elodie : Exactement. Comment investir dans l’immobilier rentable en Belgique ? Ici c’est plus ou moins la même chose. J’ai d’ailleurs créé si tu me permets une formation qui s’appelle « La Formation Business Plan », dans laquelle tout est déjà prêt. Parce que nous c’est un moyen en France de se créer une trésorerie. Mais on peut te faire une ou deux lignes de crédits et te prêter les frais d’enregistrement, les frais d’acquisition, etc… sur dix ans. Les raisons pour investir dans dans l’immobilier locatif peuvent être nombreuses. La première grande différence est que vous payez des frais d’enregistrement et des frais de notaire lors de l’achat. Je vous offre le guide pratique pour réussir. Par contre, c’est l’accès à la propriété et au le financement qui est très compliqué. 2 mois ago 2 Likes 44. Et je me demandais, en ce qui concerne la fiscalité, quelles sont les différences par rapport au marché français ? En effet : pour l’achat d’un appartement d’en moyenne 85.000€ dans la ville et un loyer d’environ 600€, le rendement locatif est de 6,6%. Tout seul j’étais freiné et pas certain de passer à l’action. Et si vous avez besoin de références n’hésitez pas à me contacter je vous donnerai des contacts avec un courtier pour vous aider à trouver des solutions adaptées à votre projet. En ces temps d’incertitude économique, la brique reste néanmoins une valeur refuge en Belgique. Donc la colocation, à mon sens, avec les immeubles de rapport, c’est une stratégie qui est très rentable et également très intéressante au niveau de la fiscalité. Vous pouvez également le trouver ci-dessous. En Belgique en fait, c’est exactement l’opposé. Donc c’est possible d’investir en Belgique si vous avez du cash. En effet, en Belgique c’est compliqué car c’est un peu comme en Suisse : il y a différentes zones. Ainsi, ce qui est intéressant dans ce marché-là c’est que même si tu es taxé au niveau de tes meubles, tes locataires vont payer plus cher au niveau de ton loyer. Il est vrai que, comme chez vous, c’est quelque chose qui se fait très rarement. Découvrez leurs témoignages. Ainsi, chez vous c’est plus intéressant de le faire. Eric : Enfin, nous sommes également là pour répondre à vos commentaires. Cette formation révolutionnaire va vous aider à faire des investissements rentables et durables dans l’immobilier en Belgique, grâce à une méthode qui a fait ses preuves. Eric : Oui, le banquier va avoir besoin de factures pour pouvoir justifier la sortie de ce montant. De fait, il te faut par exemple un point d’eau dans chaque chambre. Elodie : Tout à fait. Il y a quand même toute une série de marché où je remarque, notamment à Liège, que les appartements sont plus chers que les maisons. Eric : Exactement. Ça permet d’investir l’argent des autres grâces à un ou plusieurs emprunts bancaires qui peuvent suivant les circonstances, couvrir une grosse partie ou la totalité des frais et du prix d’achat. C’est effectivement quelque chose qui se fait. Mais comment être certain de prendre les bonnes décisions concernant ce type d’investissement qui peut vite tourner au cauchemar ? Après il y a aussi des personnes qui se contentent vraiment du strict minimum où ils mettent juste un bureau, un lit, une garde-robe et c’est tout. Par la suite, passé ces dix ans, ça saute de ton crédit et l’autre continue à courir pour le bien. Les taux sont actuellement bas et vous permettent d’ utiliser l’argent de la banque pour acheter sans trop payer de frais d’intérêt. Ainsi, cette première opération t’a permise de te faire la main et de toucher aux différents corps de métier de l’investissement immobilier. Ainsi, tu peux réduire le montant de ton imposition. En effet, si tu n’as pas les fonds pour investir, c’est plus compliqué. Mais ce n’est quand même pas la règle. Investir en Belgique dans l’immobilier De belles perspectives d'investissement immobilier dans un pays limitrophe au territoire national. Cette formation est faite pour vous. C’est vrai que depuis la Belgique, on avait un peu l’impression qu’en France c’était très simple d’être rentable, de se faire financer, d’acheter des immeubles en un court laps de temps, etc… Ainsi, on se demandait si en Belgique c’était possible également. Elodie : Alors il faut rationaliser les distances. J’ai réalisé un achat-revente qui a généré 30 mille euros de plus-value en 5 ans. Tout simplement parce que les maisons c’est comme de petits immeubles en fait. Je crois fortement au partage et cette formation est fruit de nombreuses années d’expérience. Elodie : Olivier, est-ce que tu pourrais nous expliquer ton parcours immobilier : depuis quand as-tu investi, pourquoi as-tu investi et actuellement, combien de lots as-tu ? Il n’y a pas énormément de logements meublés chez nous, beaucoup moins qu’en France. Ainsi, c’est tout de suite moins intéressant car la taxation est assez élevée au niveau des revenus, comme en France. Or, c’est quelque chose doit couler de source car tu le justifies facilement en disant que c’est grâce à ça que tu te reconstitues une trésorerie, une épargne de secours, etc. C’est LA formation au meilleur ratio qualité/prix que vous pouvez trouver en ligne sur l'immobilier en Belgique. C’est une colocation destinée aux jeunes actifs et aux étudiants. Entrepreneur dans l’âme, sportif accompli et passionné d’immobilier depuis toujours, j’ai démarré mes achats immobiliers à l’âge de 22 ans. Ainsi, tu connais le terrain, tu connais le sujet. Et je trouve que c’est intéressant, parce que justement dans le cas d’une personne qui veut investir de France c’est exactement le même processus qu’elle aura à utiliser. Elodie : Exact. En effet, tu n’as pas vraiment comme en France un crédit à 110% où tu trouves une bonne affaire, tu montes un super business plan, tu montres que c’est viable et hop on le finance. Donc ça c’est une variante. En effet, quand on commence à investir en Belgique on se rend compte qu’il y a peu de personnes qui possèdent des techniques, qui aident les autres, qui montrent leurs résultats, au contraire de la France. Un tel investissement est plus rentable que l'argent qui se trouve sur un compte d'épargne et les risques sont plus limités que ceux liés aux investissements dans les actions. Elodie : Après la signature. Ainsi, pour l’instant c’est moi qui fais mes gestions. Ensemble, nous allons parler de comment investir de façon rentable en Belgique et quelles sont les spécificités du marché belge. Eric : Ce n’est pas très important en fait. En tout cas merci Elodie pour ce partage. Mes investissements m'ont permis de quitter le salariat en 2015 :) Vous voulez enfin passer à l'action ? Elodie : Tout à fait. Olivier Roland nous explique comment investir dans l'immobilier en Belgique pour se constituer des rentes. A ce moment-là les prix vont baisser. Cependant, on oublie parfois de parler de la rentabilité des travaux. Notify me by email when the comment gets approved. Une autre solution c’est d’avoir des personnes de référence. N’hésitez pas à aller découvrir le travail d’Elodie si vous souhaitez investir en Belgique. Déjà c’est très bien que toi-même tu investisses. Certes, il y en a qui l’ont fait, mais pas de manière récurrente et ça maquille un petit peu les choses. Elodie : Cela fait plusieurs années que je suis dans l’investissement immobilier. Votre partenaire financier indépendant. Notamment on va faire passer une partie de l’enveloppe travaux ou utiliser d’autres techniques, je ne vais pas rentrer dans le détail. Si mon nom ne vous est pas inconnu, c’est parce que j’ai démarré ma jeune carrière en tant que footballeur international. Dans ces zones les gens vont plutôt chercher des logements nus. Il y a très peu de notaires qui savent ce que c’est. Eric : Excellent. En effet, il y a des villes étudiantes dans lesquelles les gens vont plutôt chercher des meublés car c’est plus pratiques pour eux. Merci pour votre fidélité et votre présence sur le blog et mes réseaux. Comment investir en Belgique et faire de l’immobilier rentable ? Eric : Est-ce que tu peux nous parler de ton dernier projet d’investissement ? Elodie : Je vais bien aussi merci. Est-ce que tu ramènes un dossier bancaire ? Après cela peut-être intéressant de jouer là-dessus, dans certaines limites bien évidemment, mais tu peux définir toi-même les quotités dans ton bail. Elodie : Oui tout à fait, c’est possible. Cependant, c’est très strict en Belgique, tout est très contrôlé. C’est faisable bien-sûr mais cela demande du temps ! La France, c’est une erreur que de croire qu’il y ait systématiquement du financement à 100%. Elodie : Exactement. Ainsi, elles ont un œil sur ce qui se passe et savent me faire des feedbacks. En effet, il y a d’autres marchés où ça ne va servir à rien de mettre du meublé car personne n’en recherche. Depuis 2003, j'achète des appartements pour les mettre en location. Cependant, il faut être sûr de trouver quelqu’un de qualité qui fasse vraiment du bon travail, sinon on perd en rentabilité aussi. Eric : OK, c’est risqué. Dans ce cas, il faudrait peut-être repenser la chose pour voir si le jeu en vaut la chandelle. Ne pas s’abonner Pour te donner un exemple concret : si par exemple tu as un loyer de 1 000 euros avec 600 euros pour la partie immeuble et 400 pour la partie meubles, tu seras taxé à 15% de ces 400. Ainsi, la colocation c’est la seule exception qui existe à ce jour en Belgique pour louer de manière aussi simplifiée. Comment investir dans l'immobilier en Belgique : The Mind. Et la réponse est oui, c’est tout à fait possible ! En effet, les prix sont assez bas, les loyers sont quand même relativement élevés, donc tu sais avoir un beau différentiel. Retrouvez l’interview complète au format vidéo ci-dessous ou préférez lire la suite de l’article pour la version rédigée ! Ainsi, c’est un premier critère qui est important. Se lancer dans l’immobilier sans argent est possible. Eric : Je vous invite également à télécharger mon guide pour vous aider à préparer votre visite avec le banquier. Grâce à un patrimoine immobilier vous vous assurez, via des loyers perçus de vos locataires, un revenu supplémentaire. Il y a une zone néerlandophone, une zone francophone, une zone bilingue et une zone allemande. Ce sont des profils présents en Belgique ? Eric : Donc fiscalement en Belgique c’est plus En effet, la plupart de ces villes voient le prix de leurs appartements et maisons à la hausses sur cinq ans, entre 7 et 12% par zone et par type de bien. Est-ce que tu peux donner des idées aussi des niveaux de prix, par exemple dans une vie moyenne en Belgique c’est quoi le prix moyen au mètre carré ? Cependant, je peux te donner des ratios en termes de type de bien et autre. Et donc pour faire simple, sur cela tu es taxé disons à 15%. Tu peux aller en fonction des organismes jusqu’à grand maximum 36 mois. Eric : Et est-ce que quand tu vas chez le banquier tu prépares aussi ta visite ? Peux-tu nous donner quelques détails ? Finalement, ça dépend vraiment de votre situation, mais globalement ça va rester dans tout ce que l’on a vu ici, il y aura toujours du cash à mettre sur la table. Si vous êtes étranger, mais résident en Belgique, là il y a des conditions qui sont plus favorables, on pourra peut-être aller jusqu’à 100% au niveau des quotités. En effet, en Belgique le pays est beaucoup plus petit et par exemple Liège n’est qu’à une heure en voiture. Ainsi, je pense que c’est très important d’avoir cette finesse d’analyse. Investissement immobilier Belgique fiscalité, Investir dans l’immobilier sans banque en Belgique, Peur de se lancer dans l’investissement immobilier, Investissement immobilier rentable en Belgique, Chercher des bonnes affaires en immobilier, Module 1 : Se préparer à l’investissement immobilier, Module 2 : La recherche d’un bien rentable, MODULE 3 : L’achat d’un bien immobilier rentable, MODULE 5 : La gestion de votre bien immobilier. Bonjour je suis Eric, investisseur immobilier depuis 2003 et aujourd’hui j’ai l’honneur d’accueillir Élodie, coach en investissement immobilier. Elodie : Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir une nouvelle fois Audrey Perrin, mais cette fois-ci on va vous parler des femmes dans l’immobilier.Ce qui se passe, c’est que j’ai voulu proposer à Audrey cette interview parce que je remarque qu’il y a de plus en plus de femmes dans l’investissement locatif, mais pourtant cela reste quand même une minorité. Ainsi, il faut tout prendre en compte par rapport à ça. Personnellement, pour mes premiers investissements j’ai aussi payer les frais de notaire ou un pourcentage du montant de l’achat, par exemple. Mais mon ambition allait bien au-delà: avoir suffisamment de revenus pour profiter de la vie avant mes 35 ans. Il y a des solutions qui existent, comme partout. Donc ça veut dire qu’en plus des 17% maximum que tu mettras pour tous tes frais d’acquisition si tu achètes du neuf et que tu as un crédit : tu vas devoir mettre en plus 20% de la somme. Elodie : Tout à fait. 6 mois ago 159 views. Eric : Est-ce que vous avez la possibilité de mettre en place des différés de paiement pour le crédit ? Si je te proposais des prix basés sur du meublés, une prestation de services un peu plus de qualité, etc : forcement c’est plus cher. Investir … Je suis donc allée en France pour me former. Au niveau de la location courte durée c’est très complexe en Belgique. Même s’il n’existe pas de solution miracle pour un investissement réussi, nous pouvons vous donner quelques conseils pour faire le bon choix ! Immobilier. Toujours avec la même stratégie de bien tout terrain, maison unifamiliale, colocation car cela fonctionne bien et ça me permet d’anticiper les fluctuations du marché et donc d’être rentable pour pouvoir toujours aller plus loin. Par exemple la maison que j’ai acheté je l’ai payé 95 000. Bien évidemment il y a la solution de facilité, la gestion de l’agence avec une personne interne pour déléguer. Elodie : Oui effectivement, je pense investir sur Charleroi ou sur Mons, donc dans le Hainaut. Les cotes c’est comme une grande colocation découpée. Maintenant voilà, ça c’est à chacun de prendre ses responsabilités et de voir ce qu’ils ont envie de faire par rapport à ça. Mais tu as aussi des personnes qui, comme moi, proposent des prestations de service : je mets Netflix, je prends les assurances, je propose la machine à laver, le sèche-linge, etc. Eric : Par exemple pour une chambre en colocation, c’est En effet, quand tu veux louer un habitat collectif(deux, trois ou quatre personnes), tu as plusieurs possibilités : Elodie : Également, tu as une autre possibilité en Belgique : les cotes. Elle était dans son jus, clairement. Or, si tu restes dans les 15-20% minimum, ta taxation sera relativement faible et tu paieras beaucoup moins. Elodie : Un point important à souligner : la maison est grande et possède 4 chambres, elle peut donc accueillir du monde. Depuis combien de temps est-ce que tu investis et achètes des appartements ? quel niveau de loyer à-peu-près, charges comprises ?