Bien qu'ils portent le nom d'une entité politique allemande du XIXe siècle, ils ne sont pas des « Germains ». J.-C.) des tribus burgondes, vandales, et, à l'ère chrétienne, des Goths. Sur la liste de 100 monuments extraordinaires préparée par le journal « Rzeczpospolita » 16 monuments se trouvent dans la région de Warmie-Mazurie. Tous les noms de lieux ont été changés et traduits de l'allemand au polonais ou au russe, que ce soit les noms des villes, des villages, des rues, mais aussi bâtiments historiques, rivières, collines, forêts, lieux-dits, ponts, anciens domaines, etc... comme s'il fallait effacer près de huit siècles d'histoire. Il forme une nouvelle province, la province de Prusse-Orientale, à partir du 31 janvier 1773 en fusionnant la Varmie et la Vieille Prusse. La province fut divisée entre l'URSS et la Pologne conformément aux accords des conférences de Yalta et de Potsdam. Le nom « Mazurie » commence à être utilisé officiellement après de nouvelles réformes administratives dans le Royaume après 1818. Ils parlaient une langue maintenant connue comme le vieux-prussien et suivaient une mythologie païenne. Le baron Friedrich Ludwig von Schrötter lui succède en 1791, et qui est nommé ministre de la Prusse-Orientale et de la Nouvelle-Prusse-Orientale en 1795. C'est à partir de l'an mille que les Slaves de Pologne commencent à vouloir étendre leur influence à l'est et notamment par un premier essai de christianisation avec saint Adalbert qui se solde par un échec (saint Adalbert[note 1] est tué). La langue polonaise y prédomine en raison des nombreux colons de Mazovie. Au début les terres sont dirigées par le président de la chambre des domaines et de la chambre de guerre (correspondant à des ministères régionaux) de Gumbinnen et de Königsberg. Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Ils le font à nouveau contre les chevaliers de l'Ordre teutonique invités par la Pologne de Conrad Ier de Mazovie en 1226. Elle perdit également au nord le « territoire de Memel », placé aussi sous le contrôle de la SDN, avant d'être annexé en 1923 par la Lituanie, après une intervention militaire. Le plus grand de ces lacs est le lac Śniardwy Cette présence de lacs est due à la dernière glaciation du quaternaire qui a créé un modelé morainique. EE n°819 - Culbutant de Prusse Orientale Origine Pigeon élevé jadis en grand nombre dans l'ancienne Prusse orientale et occidentale, répandu de nos jours aussi dans d'autres régions. Traductions en contexte de "Prusse orientale" en français-anglais avec Reverso Context : Cela implique l'abandon de la Prusse orientale, que l'état-major allemand juge inacceptable. Les 2 000 Tatars qui ont combattu au côté des polonais - avant leur retour en Crimée - ont détruit bon nombre de villages et causé la mort de plus de 50 % de la population du sud de la région de Prusse (plus tard la Mazurie) dans les années 1656-1657, en prenant 3 400 personnes en l'esclavage. Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay. Ces Borusses balto-germains, de peuple pacifique deviennent donc un peuple guerrier et construisent des endroits fortifiés. Aux XIe / XIIIe siècles, le territoire est habité par les Borusses également appelés Prussiens baltes, une population ayant habité la Prusse dans les terres de Pomésanie, Pogésanie, Galindie, Bartie et Sudovie, et dans les terres de la côte sud-est région de la mer Baltique autour de la lagune de la Vistule et de la lagune de Courlande. Mais les partis les plus puissants sont avant 1929 le Deutschnational Volkspartei et ensuite le SPD (entre 24 % et 26 % de 1922 à 1929). Toute la bande de territoire déjà colonisée de Lübeck à la Silésie a fourni aussi un important contingent. Ryn Reszelski sur le site Mapcarta, la carte libre. La Mazurie est notamment connue pour avoir de très nombreux lacs (près de 3 000), constituant la région des lacs de Mazurie. On trouve ainsi des traces de leur présence datant de 2000 av. La province, isolée, appauvrie, se laissa partiellement séduire par le national-socialisme dans les années 1930. Les territoires conquis par les chevaliers sont divisés en quatre diocèses en 1245, sous la dépendance juridictionnelle et spirituelle de l'archevêque de Riga. Les premières mentions du terme de Prusse datent du IXe siècle. L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU). Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Photo : Ludwig Schneider , CC BY-SA 3.0 . La capitale de l'Ordre est depuis 1309 Marienbourg, imposante forteresse construite en l'honneur de la Vierge Marie, patronne des chevaliers[note 5]. Ils vivent d'agriculture et d'élevage, de commerce d'ambre, de commerce agricole et élèvent particulièrement des chevaux[3]. La propagande de la guerre finale (Endsieg) ne fait qu'accroître le désarroi, ainsi que l'annonce des massacres de Nemmersdorf du 22 octobre 1944 par les soldats soviétiques sur des civils prussiens, et les viols systématiques. Deux-cents sépultures vikings avec des armes sont trouvées en Varmie, près de Cranz (aujourd'hui Zelenogradsk). Vassal de l'empereur romain germanique en théorie pour ses autres possessions, et bien que les terres de Prusse orientale n'appartiennent pas au Saint-Empire, Frédéric montre ainsi qu'il n'a pas besoin de se rendre à Vienne, et qu'il se fait lui-même roi en Prusse [note 10]. Une raison supplémentaire, s'il en fallait une, de vous donner envie de commander votre article Prusse Orientale sur Rakuten. Beaucoup de bâtiments historiques ont été détruits. Frontières de l'Allemagne entre 1919 et 1945, Résultats des élections à l'assemblée provinciale, Liste des présidents de l'assemblée provinciale, La question prussienne a longtemps été taboue et provoque encore un malaise en Pologne, surtout dans les territoires de l'ancienne Prusse-Orientale qui ont été presque exclusivement peuplés de nouveaux Polonais et d'Ukrainiens des anciennes provinces orientales après 1945, en remplacement des Prussiens expulsés. La Prusse orientale, elle, fut coupée en deux d’ouest en est. C'est ainsi que commence à voir le jour le système défensif de maillage des fortifications teutoniques. Bien qu'ils portent le nom d'une entité politique allemande du XIX siècle, ils ne son… La région est appelée aussi Prusse brandebourgeoise à partir de 1618, après l'union dynastique du Brandebourg[note 9]. Copyright © 2000-2016 sensagent : Encyclopédie en ligne, Thesaurus, dictionnaire de définitions et plus. Durant les années 1278-1283 l'éradication de la culture locale était totale, même si des rescapés ont survécu dans la forêt pendant les décennies suivantes. It may not have been reviewed by professional editors (see full disclaimer), Toutes les traductions de Prusse-Orientale, dictionnaire et traducteur pour sites web. Il y avait de petits princes, des paysans libres ou non-libres. Elle compte 2,26 millions d'habitants en 1925 et elle est surtout rurale. La Mazurie (en polonais : Mazury ; en allemand : Masuren) est une région au nord-est de la Pologne actuelle et qui s'étend jusqu'à l’extrême sud de l'enclave russe de l'Oblast de Kaliningrad. Le duc Albert de Prusse fonde l'université Albertina de Königsberg en 1544 qui éduquera les élites allemandes de Prusse et de la Baltique (même jusqu'avant la révolution celles sujettes de l'Empire russe, appelées germano-baltes par l'historiographie moderne) jusqu'en 1945. La région des lacs (Mazurie) fait partie de la nouvelle province administrative de la Prusse orientale lors de sa création en 1773. ○   Boggle. Il y a à l'époque de La Tène (300 av. Allenstein, Gumbinnen et Marienwerder, comme sièges de districts, n'ont que quelques dizaines de milliers d'habitants. La qualité de l'environnement naturel attire les touristes pour des activités sportives liées à la voile et au kayak. La question prussienne a longtemps été taboue et provoque encore un malaise en Pologne, surtout dans les territoires de l'ancienne Prusse-Orientale qui ont été presque exclusivement peuplés de nouveaux Polonais et d'Ukrainiens des anciennes provinces orientales après 1945, en remplacement des Prussiens expulsés. Après l'acquisition de la région par l'Ordre, les Polonais commence à s'installer dans la partie sud-est de la région conquise. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Des restes sont notamment trouvés dans un village de l'âge de pierre dénommé Succase, près d'Elbing. … À l'ouest, la Mazurie s'étend jusqu'à la Vistule. Königsberg, qui n'est qu'un tas de ruines depuis les bombardements, finit par se rendre le 9 avril 1945, après quatre jours de combats. Les autres territoires prussiens forment la Prusse-Occidentale[note 11]. Ils ont été convertis au catholicisme dans la fin du XIIIe et le XIVe siècle, après la conquête par les chevaliers de l'Ordre teutonique, puis au protestantisme dans le début du XVIe siècle. Le nombre de colons polonais augmente considérablement à nouveau au début du XVe siècle, en particulier après le premier et le second traités de Thorn, respectivement en 1411 et 1466, après la guerre de Treize Ans et la défaite finale de l'Ordre. La Prusse-Orientale était organisée avant mars 1945 administrativement en trois districts : Les premiers habitants de la région étaient des tribus de chasseurs nomades qui se sédentarisent à l'âge de pierre. Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. La bataille des lacs de Mazurie a eu lieu en septembre 1914. Les lacs de Mazurie ont été la deuxième défaite de l'armée russe dans la Première Guerre mondiale aux mains de l'armée allemande - le mois précédent avait vu la destruction de la deuxième armée russe lors de la bataille de Tannenburg . Elle fut d'abord désignée sous le nom de Prusse ducale (1525-1806). C'étaient surtout des femmes, des vieillards et des enfants qui étaient jetés sur les routes. Ces deux petites minorités se sentaient fortement attachées à la Prusse et à l'Allemagne. Le duc Conrad de Mazovie fait appel au début du XIIIe siècle à l'Ordre teutonique, dirigé par Hermann von Salza, pour combattre les Vieux-Prussiens, ou Borusses, qui sont restés païens et qui font des razzias en Mazovie. Le pape Grégoire IX prononce la bulle de Rieti en 1234. La province n'est pas affectée par les combats de la Seconde Guerre mondiale au début. L'apogée du pouvoit teutonique se situe au XIVe siècle, jusqu'à la bataille de Tannenberg de 1410, à partir de laquelle, l'Ordre décline, jusqu'à se convertir au luthérianisme et à se séculariser en 1525. Aux XI / XIII siècles, le territoire est habité par les Borusses également appelés Prussiens baltes, une population ayant habité la Prusse dans les terres de Pomésanie, Pogésanie, Galindie, Bartie et Sudovie, et dans les terres de la côte sud-est région de la mer Baltique autour de la lagune de la Vistule et de la lagune de Courlande. La VIIIe armée frappe durement le … Renseignements suite à un email de description de votre projet. Ces tribus se battent soit contre les Scandinaves, soit contre les Slaves, qui ont chassé les autres tribus de la Vistule, où ils se sont installés. La Prusse-Orientale du Sud revint à la Mazurie polonaise. J.-C. qui sont essentiellement au bord des lacs, de la lagune de la Vistule et de la lagune de Courlande. Située au bord de la mer Baltique, sa capitale était la ville de Königsberg. Une culture mixte se développe au VIe et au VIIe siècle au sud-est de la Prusse, influencée par ses tribus germaniques[2]. Ainsi dans toute l'Allemagne 61 % des habitants vivent en 1925 dans des grandes villes, et 36 % dans des communes de moins de deux mille habitants. Le dernier groupe de réfugiés à immigrer en Mazurie sont les vieux-croyants russes en 1830, lorsque le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse leur accorde l'asile. Albert-Frédéric de Prusse succède à son père en 1568, mais le roi de Pologne nomme comme administrateur de Prusse Georges-Frédéric de Brandebourg-Ansbach à partir de 1577, à cause de la maladie mentale d'Albert-Frédéric. Ses anciens territoires font partie aujourd'hui de la Pologne et de la Russie, avec un changement de population survenu entre 1945 et 1947. Les nombreux lacs de cette province et en parti- culier les lacs de Mazurie, jouent dans le Systeme hy- drographique de la Prusse Orientale un role fort im­ portant, en servant de grands bassins regułateurs. La conversion d'Albert de Brandebourg au luthéranisme en 1525 s'applique à toute la Prusse ducale. Ils fondent la future ville de Thorn qui va servir de modèle à toutes les autres fondations de l'Ordre en Prusse[6] en 1231 et reconstruisent le fortin de Nessau. Les Allemands, Mazures ou Lituaniens de Prusse étaient luthériens, tandis que les Polonais de Varmie, avec quelques minorités allemandes, étaient catholiques. L'évêque Christian de Prusse donne quant à lui le tiers de la Prusse. En savoir plus, Drapeau historique de la province de « Prusse orientale », Prusse orientale (en rouge) au sein du Royaume de Prusse (en bleu) dans l'empire germanique en 1871, Carte postale ancienne de l'université Albertina de, Répartition des groupes linguistiques en 1880 : rose pour l'allemand, vert pour le polonais et le mazure, jaune pour les langues baltes et slaves, Arrivée de réfugiés de Prusse-Orientale à, Évacuation de Prussiens de l'est vers Berlin en février 1945, Fuite de paysans prussiens de l'est par la mer Baltique gelée en janvier 1945, Coiffe féminine de Prusse-Orientale (timbre de 1935). La première bataille des lacs de Mazurie est une bataille de la Première Guerre mondiale se déroulant entre le 7 et le 14 septembre 1914 sur le front de l'Est, en Mazurie (Prusse-Orientale). Les différentes ethnies qui peuplent la Prusse-Orientale sont confrontées, à partir du début du xixe siècle, à une germanisation progressive. Elle fut de population presqu'exclusivement allemande du XIIIe siècle à 1945. En 1656, pendant la bataille de Prostki, les forces de la République des Deux Nations vainquent l'armée suédoise et l'armée de Brandebourg capture le prince Bogusław Radziwiłł. Il ne restait que 193 000 personnes en mai 1945 sur les 2 400 000 habitants originaires de la province en 1944 et qui furent presque toutes expulsées dans les deux années suivantes. Après la défaite de la Pologne en 1939, elle fut agrandie de terres purement polonaises : Ciechanow (Zichenau) et Suwałki (Suwalken), s'étendant ainsi jusqu'aux portes de Varsovie. Des dizaines de milliers de réfugiés perdent la vie lorsque des bateaux, comme le Wilhelm Gustloff, le Goya, ou le General von Steuben sont coulés par la marine soviétique. Les Polonais sont, au début, les alliés des chevaliers teutoniques. La capitale médiévale Königsberg qui n'avait jamais souffert de graves dommages en sept cents ans d'existence est complètement détruite par des bombardements britanniques qui démarrent le soir du 26 août 1944 et se poursuivent le lendemain. Guillaume de Modène est nommé par le pape en 1224 légat en Sambie et en Prusse et l'empereur Frédéric II par la bulle d'or de Rimini en 1226, donne son assentiment à l'expédition des chevaliers qui avaient pourtant été échaudés par celle de Transylvanie auparavant. Tout de suite après Culm, les chevaliers fondent Marienwerder, résidence des évêques de Pomérélie de 1254 à 1526[8]. Elle correspondait approximativement au territoire de l'ancien État monastique des chevaliers teutoniques qui fut transformé en duché en 1525. Il en est ainsi des châteaux de Kreuzburg en Natangie, de Heilsberg et de Braunsberg en Varmie, de Bartenstein, Rössel et Weissenburg en Bartonie, et de même pour le château de Balga, construit en 1239 au bord de la lagune de la Vistule (Frisches Nehrung). Sa capitale demeure Königsberg, la capitale teutonique. Avant de partir vers l’est. Après une première victoire allemande en septembre 1914, les lacs de Mazurie, en Prusse-Orientale, sont le théâtre d'un second affrontement. La Mazurie restait comme le reste de la Prusse orientale dans l’Ordre, mais les maîtres de l’Ordre devaient prêter serment de fidélité au roi de Pologne. Le gauleiter nazi Erich Koch (qui n'était pas d'origine est-prussienne) la gouverna de main de fer (tout en gouvernant l'Ukraine de 1941 à 1944). Les zones ayant de nombreux locuteurs de langue maternelle polonaise étaient connus comme les districts polonais. La région administrative qui comprend la Mazurie est la Voïvodie de Varmie-Mazurie. Elle le reste jusqu'en 1945. Leur village de Truso, près d'Elbing est un marché important. Puis, quand cette première vague a été étale, vers 1320, l'on a assisté à un déplacement de la jeune génération à l'intérieure de la Prusse en direction de l'Est. La Prusse-Orientale est une province allemande, aujourd'hui disparue, qui fit partie du royaume de Prusse de 1773 à 1824 et de 1878 à 1918, puis de l'État libre de Prusse de 1919 à 1945. J.-C.). Cela scellait la fin de l'existence de la Prusse en général3 et de la Prusse orientale en particulier, celle-ci laissant la place à l'Oblast de Kaliningrad et à la Voïvodie de Varmie-Mazurie. Beaucoup sont ainsi venus de Basse-Saxe, d'Allemagne moyenne, de la Misnie. Le caractère diffus de l'immigration rurale rend difficile de connaître l'origine des colons que celle des habitants des nouvelles villes qu'ils fondent. Mazurie La Mazurie est le territoire du sud de la Prusse Orientale, peuplé jadis par des évangéliques polonophones arrivés ici au XVI siècle, surtout de Mazovie. La ville d'Olsztyn (173 000 habitants) est la plus peuplée de la région. Certains auteurs écrivent sur les Mazuriens - comme Max Toeppen - et postulent en tant que médiateurs entre les cultures germanique et slave. Il s'agit à partir de 1765 de Johann Friedrich von Domhardt. Son château deviendra la résidence des maîtres de Prusse, jusqu'en 1309. Le traité de Wehlau est devenu caduc, les Hohenzollern n'ayant plus besoin de l'accord formel du roi de Pologne pour confirmer leur souveraineté sur leurs terres prussiennes de l'est à chaque accession au trône. De 1708 à 1711, environ 50 % des habitants des villages nouvellement reconstruits sont morts de la peste noire.